dimanche 8 janvier 2012

Quintessence


Sur mon chemin je t’ai croisé un jour par hasard
et dans le sillage de tes pensées je me suis perdue
pourtant j’ai su qui tu étais au premier regard
et à l’ombre de tes mots je me suis posée émue

quintessence de tes mots troublants ou sages
écrits à la lueur de ton âme et de ta solitude
déferlant au gré de ta plume sur une page
une poignée de mots exprimant ta lassitude

j’entends tes moindres soupirs dans le silence absolu
des chants qui raisonnent et s’élèvent dans ton ciel gris
j’entends les battements de ton coeur que tu mets à nu
et ton souffle de vie qui anime tes rêves au milieu de la nuit
Etoiledelys

Voyage voyage de Grégorian