samedi 16 juin 2012

Voyage...

Les mots tourbillonnent et s’envolent
dans un fatras de pensées qui s’étiolent
de sa plus belle plume le poète tâtonne
puis en monologue son esprit déraisonne.

Sur un bout de papier l’encre coule à flot
ce soir chantent et dansent les mots
quelques tourments qu’il emprisonne
pour guérir de ses maux qui foisonnent.

Son âme voyage au fil des jours au fil du temps
dans une symphonie qu’il compose allègrement
avec passion le virtuose apprivoise les mots
et achève son œuvre il est temps de trouver repos.

Etoiledelys


Grégorian - Voyage Voyage


8 commentaires:

PHANTOM a dit…

mon dieu que le repos semble ennuie mortel!
bien sûr, les tourments doivent se reposer
et s'affaiblir dans le las despensées,
mais ces tourments vacillent entre incertitude et reponse incertainte.
de cette phrase, le poete se cache derriere la philophie,
mais cet enseignement reste parfois tant subtile,
que les tourments reviennent de pleine face.
superbe daniele !
gros bisous

babeth a dit…

bonjour, quelle bonheur de parcourir tes mots et de s'envoler ivre de bonheur
bises babeth

Plius a dit…

Bonsoir, très joli ce texte...presqu'une mélodie...Merci, bonne soirée, Plius

Cathy a dit…

Magnifique poème
J'adore

Cathy a dit…

Suis revenue lire ce poème car je l'aime beaucoup...

Charlotte a dit…

Bonsoir Etoile de lys. Un petit bonsoir au passage...je me promenais ce soir sur quelques blogs amis et j'arrive maintenant chez toi. je te souhaite une excellente soirée, Plius

fred a dit…

les mots sont de grands voyageurs et les petits ambassadeurs de nos sentiments...

Charlotte a dit…

COucou, bonsoir! merci d'être passée.j'espère que tu vas bien. ouf, un WE de 3 jours..;ça change..je vais me refaire une santé! Bisou, Charlotte